Lauréats

Compte-tenu du contexte sanitaire, l'édition 2021 du Prix Route 18 a été reportée

Découvrez le palmarès de 2020

 

Dans la catégorie « Bonne pratique », le lauréat est le Sdis 26 !
Une démarche de prévention des risques qui s’inscrit dans la durée.

 

Depuis 2007, le SDIS de la Drôme est engagé dans une politique de prévention du risque routier, avec un premier plan d'action en trois volets. Un volet humain dédié à la sensibilisation et la formation, un volet technique avec la conduite sur les véhicules et les centres de secours et d'incendie, un volet organisationnel enfin, avec la mise en place d’études et de procédures. Cette démarche a déjà porté ses fruits : aujourd’hui, le risque d’avoir un accident à chaque sortie d’engin a été divisé par 2. Pour aller plus loin et améliorer la prévention au sein des équipes, un nouveau plan 2019-2025, résolument centré sur l’humain, a été mis en place.

Un plan d’action autour de cinq axes

Ce nouveau plan d’action organisé autour de cinq axes, adopte une approche pluridisciplinaire pour toucher l'ensemble des agents du SDIS.
Sensibiliser et former les agents aux risques routiers, améliorer la sécurité des véhicules, aider les conducteurs lors des phases de manœuvre, mener des études spécifiques, analyser les sinistres routiers par téléphone après chaque accident, sont les 5 axes qui composent ce plan d’action. Ce programme permet au SDIS de la Drôme de garder un taux d’accidentologie très bas.

Renforcer la communication et l’acquisition de matériel

Pour sensibiliser l’ensemble des agents, le SDIS a développé une charte du bon conducteur sur tous les nouveaux véhicules, avec des communications dédiées et régulières.
La sécurité des véhicules est elle aussi en amélioration, le SDIS prévoit l'acquisition de kits Bluetooth et de GPS, de ceintures de sécurité 3 points dans certains véhicules, de caméras ou de radars de recul. Enfin, l’entretien et le suivi des véhicules, intégrant l’affichage des coûts de réparation et des taux de responsabilité pour débanaliser les accidents, complètent le dispositif.


 

Dans la catégorie « Coup de pouce », le lauréat est le Sdis 66 !

Un dispositif collectif pour lutter contre les accidents.

 

Au SDIS des Pyrénées-Orientales, l’accidentologie était assez forte ces dernières années, avec plusieurs blessés et le décès d’un sapeur-pompier dans un camion en intervention en 2016. C’est dans ce contexte que les Mois de prévention du risque routier ont vu le jour en 2019, intégrant, pour l’ensemble du personnel, une formation à la conduite d’engins en intervention.

Un objectif : La sécurité pour tous

La formation concerne tous les conducteurs, quels que soient leur grade ou leur fonction.

Côté contenu, les thèmes abordés sont larges : droits et obligations réglementaires applicables à la conduite d’un véhicule en intervention, procédures internes au SDIS 66 (rédaction d’un constat), vérification de l’état d’un véhicule, ateliers de conduite (passage de portes, créneaux, guidage, giration). Objectif : que le stagiaire prenne conscience des contraintes, comme par exemple, celles liées aux gabarits des véhicules utilisés.

Une formation en cours de déploiement

Lancée début 2022 pour une centaine d’ambulanciers équipés de véhicules supérieurs à 3,5 tonnes, la formation va se généraliser à tous les sapeurs-pompiers dès septembre. Seize sessions annuelles seront réparties tout au long de l’année. À partir du 1er janvier 2023, tout sapeur-pompier devra détenir la formation COD 0 pour être déclenché en intervention par le logiciel d’alerte sur la fonction de conducteur (COD 0 et permis de catégorie B pour les véhicules légers, et COD 0 lourd et permis C pour les véhicules compris entre 3500 kg et 4500 kg).


 

Dans la catégorie « Perspectives », le lauréat est le Sdis 44 !
Un dispositif de formation sur-mesure.

 

Depuis plusieurs années, le SDIS de Loire-Atlantique œuvre pour réduire les accidents de la route sur l’ensemble de ses activités. Dans le cadre de son Plan particulier de Prévention des Risques Routiers (PPRR) mis en place en 2014, le dispositif de formation à la Conduite Préventive Opérationnelle (CPO) visant prioritairement les conducteurs opérationnels sapeurs-pompiers, touchera à terme tous les conducteurs du SDIS.

Une formation adaptée à chaque profil

Problématiser les situations a permis de répertorier plusieurs modes de conduite en fonction du gabarit des véhicules et du type d’intervention. Chaque formation est ainsi adaptée au profil précis de chaque conducteur. Un simulateur de conduite a par ailleurs été intégré dans le dispositif de formation. Effectuée en une journée au sein d’un des 17 centres, celle-ci rassemble 9 conducteurs par session. Résultat : le SDIS 44 observe une tendance à la baisse pour les pôles formés.

Le déploiement du dispositif est en cours

Les résultats encourageants de l’évaluation permettent d’envisager un déploiement plus important du dispositif de formation. Objectif : garantir la pérennité des comportements. Le plan de formation 2022-2024 prévoit ainsi la planification de 30 sessions chaque année, soit la formation de 1 000 conducteurs.
Le travail en réseau des référents techniques de la région permettra de déployer le dispositif dans les Pays de la Loire et de mutualiser les ressources en formateurs et en véhicules nécessaires au bon fonctionnement de la formation.